Des séances virtuelles offrent espoir et soutien en temps de pandémie de COVID-19 et favorisent la résilience

Le 31 octobre, 2020

Le personnel du Centre de santé communautaire St. Joseph (CSCSJ) du Réseau de santé Horizon, situé dans le centre-ville de Saint John, a accepté l’adversité que représente une pandémie et y a réagi en proposant des séances virtuelles de soutien et d’éducation afin de donner espoir aux gens.

« Avec beaucoup de créativité et de compassion, nous avons élargi nos services en mettant sur pied une nouvelle série de séances de soutien », a déclaré Robin Kirkpatrick, responsable clinique du CSCSJ. « Le message que nous voulons faire passer est qu’il y a de l’espoir et que nous allons nous en sortir ensemble. »

Les séances virtuelles ont lieu chaque semaine et sont offertes aux clients de l’équipe de professionnels de soins de santé du CSCSJ.

« Nous avons développé la série de séances porteuses d’espoir en équipe. Nous voulons aider les participants à surmonter la période d’incertitude dans laquelle nous vivons à cause de la pandémie de COVID‑19, et leur permettre d’acquérir des compétences pour mieux y faire face », a souligné Robin. « Les séances sont animées par différents membres de l’équipe du CSCSJ. »

Selon Robin, les séances de groupe et les services de soutien sont normalement offerts en personne, mais à cause de la COVID-19, ce n’est tout simplement pas possible.

« Nous reconnaissons que nous vivons une période sans précédent d’extrême anxiété à l’échelle du pays », a-t-elle ajouté. « La pandémie de COVID‑19 a accentué les inégalités persistantes en matière de santé mentale, ce qui rend les choses encore plus difficiles pour ceux qui étaient déjà vulnérables. »

Depuis l’arrivée de la pandémie de COVID-19 au Canada, 44 % des femmes et 32 % des hommes ont vu leur santé mentale décliner (Résilience ‑ Rapport d’impact sur la santé mentale au Canada en 2020). 

« Selon ce même rapport, il existe également un écart entre les sexes sur le plan de l’anxiété, avec près d’un quart des femmes indiquant une anxiété modérée à sévère, comparativement à seulement 18 % des hommes faisant état de ce même sentiment. Les résultats concernant les sentiments de solitude étaient comparables », a fait remarquer Robin.

Après avoir pris connaissance de ces résultats, Robin et l’équipe du CSCSJ ont décidé qu’ils se devaient de continuer à offrir des séances de groupe et un soutien à ceux qui en ont besoin.

« Nous nous sommes fixé pour objectif de nous concentrer sur les façons de protéger la santé mentale des gens, malgré le stress qu’ils vivent, en leur proposant de faire de l’exercice, d’être actifs, d’établir des liens avec leur famille et leurs amis et de maintenir un mode de vie sain », a déclaré Robin.

L’idée d’espoir est intégrée à toutes les séances, quel que soit le sujet de la semaine.

« L’espoir permet de concevoir un avenir positif pour soi-même et pour sa collectivité », a observé Robin. « L’espoir permet également de développer la résilience, qui est la capacité de non seulement traverser les périodes difficiles et de surmonter les difficultés, mais aussi de les accepter, permettant ainsi une croissance personnelle. »

Pour ceux qui n’ont pas accès à Internet à la maison, Robin et son équipe ont établi un partenariat avec l’église St. John’s Stone Church pour permettre aux clients d’assister aux séances tout en respectant les directives de la Santé publique relatives à l’éloignement physique.

« L’église dispose d’un grand espace où les gens peuvent facilement porter un masque et conserver un éloignement physique », a expliqué Robin. « Elle dispose également d’un accès Internet et d’un grand écran de projection. »

L’église St. John’s Stone Church

Robin a précisé que les gens peuvent s’inscrire à une ou deux séances qui les intéressent ou à toutes les séances s’ils le souhaitent.

« Chacune des séances est indépendante des autres afin de donner aux gens la possibilité de ne participer qu’à celles qui les intéressent », a déclaré Robin. « Il n’y a aucun engagement à assister aux séances chaque semaine. »

Calendrier des séances porteuses d’espoir :

(Veuillez noter que les séances sont menées en anglais seulement.)

Le 4 novembre : Maintenir un mode de vie sain et actif

Le 18 novembre : Gestion des médicaments

Le 25 novembre : Émotions et comment y faire face

Le 2 décembre : Relations interpersonnelles

Le 9 décembre : Manger sans réfléchir ou manger sous le coup de l’émotion pendant la COVID-19

Le 16 décembre : Faire face à la période des Fêtes

Les séances ont lieu le mercredi de 13 h 30 à 14 h 30 et sont gratuites. Les personnes intéressées doivent s’inscrire à l’avance en composant le 506‑632‑5537 ou en envoyant un courriel à Amanda.Barton@HorizonNB.ca.

Robin Kirkpatrick

Robin Kirkpatrick est travailleuse sociale clinique principale au Centre de santé communautaire St. Joseph (CSCSJ) du Réseau de santé Horizon, à Saint John. Elle a occupé divers postes de travail social au cours des 24 dernières années. 

Au CSCSJ, elle fournit du counselling individualisé aux personnes souffrant d’anxiété, de dépression ou de stress généralisé, ainsi que des séances de groupe. Son rôle consiste à soutenir l’équipe de professionnels de soins de santé, les médecins offrant des soins de santé primaires et les infirmières praticiennes.

Elle fournit également un soutien et une formation aux organismes communautaires qui travaillent avec les collectivités prioritaires. Elle est passionnée par le travail axé sur la compassion envers soi-même et sur ses forces, et elle reconnaît l’importance que revêtent l’éducation et le soutien dans ce domaine.