Une nouvelle carrière au Nouveau-Brunswick permet un meilleur équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée

Dre Marissa Attis et Dr Rohail Kumar,
pédiatres à L’Hôpital de Moncton du Réseau de santé Horizon

Le 16 février 2020

Que se passe-t-il lorsque les chemins professionnels de deux médecins se croisent pour faire équipe?

Nous nous sommes rencontrés en 2014, à La Nouvelle-Orléans, alors que nous faisions notre résidence en pédiatrie. Notre vie était alors très mouvementée. En plus d’apprendre à prodiguer des soins de santé aux enfants, nous devions aussi nous familiariser avec une nouvelle culture dans une nouvelle ville, avec de nouveaux collègues.

Bien que l’hospitalité du Sud, le temps chaud et le Mardi gras aient été de grandes expériences, nous savions que La Nouvelle-Orléans ne serait pas notre résidence permanente. Nous savions que nous voulions être plus proches de nos amis et de notre famille.

Nous avions tous deux choisi de continuer nos études (Marissa, en soins intensifs pédiatriques, et Rohail, en soins palliatifs pédiatriques), mais comme notre formation de spécialistes en pédiatrie touchait à sa fin, nous devions décider où nous allions nous installer. Nous voulions être proches de notre famille et commencer à nous établir.

Nous avons donc tous deux accepté de travailler comme pédiatres à L’Hôpital de Moncton (LHM) du Réseau de santé Horizon en 2019. Nous nous sommes retrouvés dans un système de soins de santé qui nous était étranger, et nous devions aussi composer avec les complexités de la COVID-19.

En tant que deux nouveaux pédiatres dans un nouveau cadre de soins de santé, l’expérience aurait pu être intimidante, mais nous avions le soutien de notre équipe de pédiatrie à LHM. Bien que nous soyons encore en train de nous familiariser avec le système de soins de santé, les choses commencent lentement à se mettre en place. 

Alors pourquoi avons-nous choisi de nous installer à Moncton? Nous nous sommes dit que Moncton nous permettrait de trouver un bon équilibre entre notre vie professionnelle et notre vie privée, dans un environnement où nous pourrions être proches de notre famille et, en prime, de l’océan. Nous aimons tous les deux être en plein air et nous savions que les Maritimes nous fourniraient un environnement idéal pour le faire. 

Bien que nous ayons dû abandonner notre formation de sous-spécialité, nous étions enthousiastes à l’idée de mettre nos compétences au service d’un hôpital pour contribuer aux soins de santé des enfants et enrichir les services existants. Nous étions également contents de savoir que nous serions maintenant séparés de notre famille et de nos amis que par un trajet ou deux en avion.

À quoi ressemble une journée typique pour nous? Eh bien, en toute honnêteté, il n’y a pas de journée typique. Nous travaillons ensemble dans la clinique de pédiatrie à soigner les enfants de 0 à 16 ans. Certaines de nos journées sont consacrées aux soins de patients hospitalisés, tandis que d’autres sont exclusivement consacrées aux soins de patients en consultation externe. Lorsque nous assurons le service de garde, nous nous occupons des enfants qui se présentent au service d’urgence, ainsi que des bébés qui se trouvent à l’Unité de soins néonatals intensifs (USNI). 

Nous avons dû relever de nombreux obstacles à notre arrivée, et de nouveaux défis nous attendent encore, mais nous sommes reconnaissants de pouvoir faire ce parcours ensemble. Nous sommes heureux de notre décision de nous joindre à l’équipe pédiatrique de LHM, et nous espérons continuer à grandir et à changer, tout au long de notre cheminement. Nous sommes fiers de pouvoir être avec notre famille et de passer du temps à explorer notre province, tout en aidant les enfants de la collectivité, surtout en ces temps difficiles engendrés par la COVID-19.

La Dre Marissa Attis est originaire de Moncton, au Nouveau-Brunswick. Elle a obtenu son doctorat en médecine à l’Université de Saba, à Saba, pour ensuite effectuer sa résidence en pédiatrie à l’Université de Tulane, à La Nouvelle-Orléans. Elle a ensuite suivi une formation complémentaire en médecine pédiatrique de soins intensifs à Nashville, Tennessee, avant de revenir à Moncton pour y travailler comme pédiatre en septembre 2020.

Originaire de Karachi, au Pakistan, le Dr Rohail Kumar a obtenu son doctorat en médecine à l’Université Aga Khan, au Pakistan. Il a ensuite complété sa formation en pédiatrie et en pédopsychiatrie à l’Université de Tulane, à La Nouvelle-Orléans, avant de se spécialiser en soins palliatifs pédiatriques à l’Université de Birmingham, en Alabama. Il travaille comme pédiatre à L’Hôpital de Moncton depuis septembre 2020.