La méthamphétamine : compassion, générosité et patience pour donner espoir aux usagers et à leur famille

Le 16 novembre, 2020

Par Kelly Hallihan, coordonnatrice clinique des services aux adultes des Services de traitement des dépendances et de santé mentale, région de Miramichi.

Œuvrer dans le domaine des dépendances et de la santé mentale pour les 13 dernières années m’a donné l’occasion d’acquérir de meilleures connaissances quant aux effets des troubles de dépendance et de santé mentale non seulement sur la personne atteinte, mais également sur sa famille.

Les traitements de la dépendance à l’alcool, aux drogues et aux médicaments prescrits m’ont toujours intéressée. Constater la recrudescence de l’usage de la méthamphétamine au Nouveau-Brunswick et les effets de ce type de drogue de mes propres yeux m’a poussé à m’instruire davantage sur le sujet.

Au cours de la dernière année, j’ai personnellement remarqué une augmentation de l’usage de la méthamphétamine dans ma collectivité et constaté qu’elle a d’importantes répercussions sur les usagers, leur famille ainsi que sur l’ensemble de la collectivité. La méthamphétamine est une drogue puissante et ses effets sont immédiats. Le sentiment de vivacité, d’euphorie et d’énergie qu’offre cette drogue à l’usager fait en sorte qu’il veut continuer d’en faire usage.

Selon mon expérience, travailler avec des personnes qui consomment de la méthamphétamine peut parfois être très difficile, car cette drogue peut nuire à la santé physique et mentale des usagers. La méthamphétamine a tendance à devenir la priorité de ses usagers, en raison de son caractère stimulant qui peut créer une forte dépendance.

Les personnes dépendantes à la méthamphétamine peuvent vivre de nombreuses pertes : famille, amies, travail, biens matériels. Ce sont tous des éléments essentiels au maintien d’un mode de vie sain. Les usagers de méthamphétamine qui partagent des seringues et qui ont des comportements sexuels à risques se placent également en situation de risque.

Les membres de la famille sont aussi touchés lorsqu’un proche fait usage de la méthamphétamine. Ils trouvent difficile de voir leur proche perdre le contrôle aux mains de leur dépendance. C’est déchirant pour les membres de la famille de voir la santé physique et mentale d’un proche se détériorer et de se sentir impuissant devant tout ça. Les membres de la famille doivent souvent demander l’aide de professionnels afin de mieux comprendre la dépendance et d’explorer des solutions pour aider leur proche, plutôt que de l’habiliter.

La méthamphétamine a créé un sentiment de peur et d’incertitude dans les collectivités. Avec l’augmentation de l’usage de cette drogue, les collectivités peuvent constater une augmentation du nombre de cas d’activités criminelles, de violence, d’abus et de négligence à l’égard des enfants. Les membres de la collectivité doivent s’appuyer les uns les autres et se sentir en sécurité dans leur collectivité en réduisant les méfaits associés à l’usage de la méthamphétamine.

Les membres de ces collectivités devraient adopter une idéologie semblable à celle de la police communautaire et jouer un rôle plus proactif en créant un milieu plus sécuritaire. Pour ce faire, vous pouvez signaler toute activité douteuse aux autorités appropriées, devenir un membre actif de comités locaux qui aident à maintenir l’ordre dans la collectivité, comme Échec au crime ou autres entités de la sorte, ou soutenir la création d’un comité partenaire du service de police de la région.  

À titre de membres de nos collectivités, nous devons continuer à sensibiliser les gens à la méthamphétamine et aux risques associés à l’usage de cette drogue. Nous devons également continuer à établir des relations de travail solides avec les parties prenantes communautaires afin d’éduquer les familles, les amis et les membres de la collectivité sur les dangers de la méthamphétamine et espérer que ces renseignements dissuaderont les gens à essayer cette drogue. L’offre d’éducation à diverses populations joue un rôle essentiel dans la prévention. 

Cette éducation comprendrait des connaissances de base sur la façon d’identifier un usager, sur les symptômes associés à l’usage de la méthamphétamine et aux mesures à prendre pour obtenir de l’aide au sein de la collectivité.

Du point de vue du travail social, même durant le traitement d’une dépendance, il est important de continuer à essayer de mobiliser les clients usagers de méthamphétamine. Toutefois, la réalité veut que ce soit parfois difficile.

Selon mon expérience, dans le cas de personnes aux prises avec des problèmes de toxicomanie, la compassion, la générosité, l’ouverture d’esprit et la patience sont essentielles dans la profession d’aide. Nous devons comprendre qu’offrir une oreille attentive et un endroit sécuritaire aux usagers de la méthamphétamine peut les encourager à obtenir des services.

Souvent, les personnes aux prises avec une dépendance sont très vulnérables et ont perdu tout espoir. « Un seul éclat d’espoir reste très fort. » Dans ma pratique, j’essaie d’inspirer l’ESPOIR, que ce soit dans le cadre de mon travail auprès de mes clients et des familles ou lorsque j’offre des directives cliniques à mes collègues.

J’encourage fortement les personnes qui ont des questions ou des préoccupations sur l’usage de la méthamphétamine ou sur les dépendances et la santé mentale en générale de communiquer avec les professionnels de leur collectivité pour obtenir de plus amples renseignements.

Pour obtenir d’autres renseignements sur la méthamphétamine et sur les endroits où obtenir de l’aide au Nouveau-Brunswick, cliquez ici.

Kelly Hallihan est coordonnatrice clinique des services aux adultes des Services de traitement des dépendances et de santé mentale, à Miramichi. Kelly a occupé divers postes au sein des Services de traitement des dépendances et de santé mentale, mais a passé la majorité de sa carrière au Centre de réadaptation en toxicomanie de Miramichi, une clinique de thérapie de remplacement des opioïdes qui accueille les gens aux prises avec une dépendance aux opiacés.

Kelly est reconnue comme chef de file qui fait preuve de compassion, d’intégrité et de respect envers ses collègues et ses clients.