Amitié, soins et dévouement : cinq infirmières témoignent de leur collaboration depuis plus de 30 ans

Le 15 mars 2021

Dans le domaine des soins infirmiers, il est courant que les infirmières immatriculées et les infirmiers immatriculés travaillent dans divers milieux au cours de leur carrière, en changeant de poste, de service et de lieu de travail. 

Carol Mason, Jackie Belyea, Carole, Calnan, Rita Brown et Michele Perkins-Stephen

Il est donc exceptionnel que depuis plus de 30 ans cinq infirmières immatriculées travaillent ensemble dans le même service du même établissement d’Horizon!

Depuis les années 1980, Carol Mason, Jackie Belyea, Carole Calnan, Rita Brown et Michele Perkins-Stephen, toutes des infirmières immatriculées, travaillent au Centre de soins d’urgence (anciennement un service d’urgence) de l’Hôpital St. Joseph du Réseau de santé Horizon. 

Cette équipe d’héroïnes de première ligne a fait face à de nombreux changements au cours des trois dernières décennies, notamment au début des années 2000 lorsque le service d’urgence entièrement opérationnel 24 heures sur 24 a été transformé en un Centre de soins d’urgence.

Au début de leur carrière d’infirmières à l’Hôpital St. Joseph, les patients nécessitants des soins médicaux d’urgence arrivaient en ambulance au Service d’urgence.

« Les patients se présentaient 24 heures sur 24 pour obtenir les soins d’urgence dont ils avaient besoin; ils pouvaient être admis dans d’autres unités de l’hôpital », explique Michele. « La situation a changé lorsque le Service d’urgence est devenu le Centre de soins d’urgence. » L’objectif était d’éviter le dédoublement des services avec ceux offerts par le nouvel Hôpital régional de Saint John.

Malgré l’importance de ce changement pour l’équipe, « nous nous sommes adaptés », déclare Michele. « Bien que notre rôle ait changé, notre engagement envers nos patients depuis plus de 30 ans et notre désir de leur rendre service sont restés constants. »

Gabrielle Smith, infirmière gestionnaire, explique que tout comme dans un service d’urgence, la notion d’une « journée typique » au Centre de soins d’urgence n’existe pas. Chaque jour se déroule de façon imprévisible.

À leur arrivée, les patients sont évalués par une infirmière et reçoivent un numéro de triage. Les procédures de diagnostic et les traitements médicaux varient en fonction du patient. Les besoins de chaque patient sont uniques, un qualificatif qui décrit également ces cinq infirmières.

Rita Brown, Michele Perkins-Stephen, Jackie Belyea,
Carole Calnan et Carol Mason

Elles se distinguent non seulement par leur capacité à s’adapter à un environnement en constante évolution, mais aussi par leur esprit d’équipe et leur amitié.

« Nous avons partagé de bons et de moins bons moments, des journées chargées et des journées tranquilles », déclare Jackie. « Mes collègues m’ont toujours soutenue. Me rendre au travail, c’est comme me rendre dans mon deuxième chez-moi. L’Hôpital St. Joseph est le meilleur endroit pour travailler! »

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’elle préférait dans son travail au Centre de soins d’urgence de l’Hôpital St. Joseph, Carole Calnan répond : « la collaboration de l’équipe à la prestation de soins axés sur le mieux-être du patient et de sa famille. »

Rita raconte qu’elle a décidé de devenir infirmière parce que trois de ses amies s’orientaient vers cette profession.

« Cette décision s’est avérée être la meilleure de ma vie », déclare-t-elle. « J’adore mon travail d’infirmière et d’enseignante et j’aime prendre soin des gens. La gentillesse, la sollicitude, l’empathie et la compassion font partie de notre identité. »

Tous les jours, les membres de l’équipe partagent leurs connaissances et s’appuient les unes sur les autres. Elles continuent à accorder la priorité à la santé et au mieux-être de leurs patients et s’efforcent de les mettre à l’aise, quelle que soit la blessure ou la maladie.

Carol Mason indique qu’il y a deux choses qu’elle aime particulièrement dans son travail : « les gens avec lesquels je travaille; notre façon de collaborer et de nous soutenir mutuellement, et, en rentrant chez moi à la fin de mon quart de travail, la réalisation que j’ai aidé quelqu’un. »

« Nous nous sentons très privilégiées de travailler ensemble depuis si longtemps », affirme Michele, « et nous sommes fières d’être des infirmières du Centre de soins d’urgence de l’Hôpital St. Joseph! »